FV-La-Garenne-du-Val

Foyer de vie La Garenne du Val

Le Foyer de Vie "La Garenne du Val " a ouvert ses portes le 15 février 1995 et fonctionne en continu 365 jours par an. L’établissement est situé en périphérie de la ville de Mériel dans le Val d’Oise, à côté du collège et en bordure de forêt. Le Foyer de Vie "La Garenne du Val" dispose d’une autorisation d’accueil de 50 places, réparties en deux unités :

  • Un Foyer de Vie de 39 places (dont 36 places en hébergement permanent et 3 en hébergement temporaire)
  • Un Accueil de Jour de 11 places

Le Foyer accueille des personnes majeures, à partir de vingt ans, présentant des troubles autistiques et tout autre trouble envahissant du développement et de la communication. Ces adultes disposent d’une autonomie suffisante leur permettant de participer à des activités de développement, d’animations sociales, culturelles et de loisirs.

L’hébergement a pour vocation d’accueillir, en séjour de durée indéterminée, des résidents qui établissent leur projet de vie au Foyer. Il permet un accompagnement adapté 24h/24h, en maintenant des liens familiaux réguliers.

L’accueil de jour a pour vocation d’accueillir en journée et en séjour d’une durée indéterminée, des résidents dont le projet de vie est dans leur famille. Il permet un accompagnement adapté en maintenant une vie familiale quotidienne.

Le séjour temporaire a pour vocation d’accueillir en hébergement ou en accueil de jour, pour une durée déterminée, des résidents en cours d’orientation, en séjour de rupture ou en attente de place.

Les missions du foyer : accueillir, protéger, accompagner et favoriser l’épanouissement, en hébergement ou en accueil de jour, de personnes majeures présentant des troubles autistiques et tout autre trouble envahissant du développement et de la communication.

IconCritère et modalités d'admission

Critères d'admission :

Le Foyer de Vie accueille des personnes âgées de vingt ans et plus, présentant des troubles autistiques ou tout autre Trouble Envahissant du Développement et de la communication et ne pouvant exercer une activité professionnelle en milieu de travail ordinaire ou adapté. Ces personnes sont reconnues inaptes au travail par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) qui décide d’une orientation en Foyer de vie.

Le résident doit être bénéficiaire de l’aide sociale de son département d’origine. Il reverse à son département une participation aux prestations à la hauteur de 70% de l’AAH maximum. 30% de l’AAH reste à l’usager par décret du 29 juin 2005 dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de la personne handicapée.

Modalités d’admission :
  • Sur décision d’orientation de la CDAPH
  • Après étude du dossier par la commission d’admission et d’un séjour d’évaluation

IconLe projet d'accompagnement

Le projet d'accompagnement

Dès son origine, le choix a été fait de placer le résident au cœur du projet en lui apportant une protection maximale, un accompagnement adapté favorisant au mieux son épanouissement personnel.

  • Le maintien, le plus longtemps possible, des acquis intellectuels et physiques et d’une certaine autonomie
  • Le maintien des liens familiaux et des relations sociales
  • Le bien-être des personnes en assurant : l’hygiène corporelle et mentale, la sécurité
  • Le respect de la vie individuelle qui n’exclut pas l’organisation d’une vie collective
  • Le travail clinique permanent assure un maximum d’objectivité dans la construction et la réalisation du projet personnalisé du résident
  • Le résident, adulte à part entière, est au centre de son projet qui détermine les relations tuteurs-familles-institution. Les modalités en sont fixées dans le contrat de séjour
  • La vie du Foyer est impulsée par une équipe pluridisciplinaire attachée à ces valeurs. Outre le respect des textes fondamentaux comme la « Charte des Droits et des Libertés de la Personne Accueillie », le Foyer de Vie" La Garenne du Val" se fonde sur des valeurs éthiques partagées par tous les membres de l’équipe pluridisciplinaire par la notion de professionnalisme
  • Tout individu a droit au respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité. Il doit aussi pouvoir s’épanouir harmonieusement dans ses dimensions : biologique, sociale et psychologique
  • Le Foyer de Vie a choisi de ne pas s’enfermer dans une seule école de pensée et de construire des références au regard des besoins des résidents, de leurs environnements, du contexte de l’établissement et de sa mission
  • Le projet de vie s’appuie sur une prise en compte de la spécificité du résident dans son histoire, sa culture, sa famille, son corps, ses compétences, ses difficultés, son mode de vie, ses centres d’intérêts et de ses dimensions spirituelles
  • A l’écoute de toutes les avancées et interrogations, scientifiques, psychologiques, psychanalytiques, sociales éducatives et philosophiques, le Foyer incite chacun à se former et s’informer en permanence sur l’accompagnement des personnes présentant des troubles envahissant du développement
  • Les droits et les devoirs des usagers accueillis sont définis dans deux documents réglementaires issus de la loi 2002-02
  • Le règlement de fonctionnement inclus dans le livret d’accueil et affiché dans les locaux de l’établissement et le contrat de séjour
  • La personne accueillie au Foyer de Vie est placée au cœur du dispositif, reconnue dans sa place d’adulte et investie dans la réalisation de son projet de vie. La dynamique mise en œuvre permet au résident de se sentir chez lui avec les contraintes de la vie institutionnelle en maintenant les liens familiaux et amicaux
  • L’expression de la vie affective du résident est reconnue par l’équipe pluridisciplinaire
  • Il est accordé une place fondamentale au droit d’expression des résidents au travers du Conseil de la Vie Sociale
Quatre principes soutiennent le projet du Foyer de Vie :
  1. La réflexion sur l’évolution des résidents et des pratiques
  2. La formation pour optimiser les compétences disponibles
  3. La traçabilité et le partage de l’information sur intranet
  4. L’évaluation de la situation des résidents et des prestations rendues

IconL'équipe La Garenne du Val

L'équipe de La Garenne du Val est composée de 48 personnes
Equipe de direction Service médical et paramédical Services administratifs et généraux
  • Directrice d'établissement
  • Chef de service
  
  • Infirmière
  • Aide-soignante
  • Psychomotriciennes
  • Ergothérapeute
  • Educateurs spécialisés
  • Educateur sportif
  • Moniteurs éducateurs
  • Moniteurs d'atelier
  • Techniciens de l'Intervention Sociale et Familliale
  • Aides médico psychologiques
  • Maitres de maison
  • Animateur
  • Contrats de professionalisation
 Service clinique
  • Psychanaliste
  • psychologues

Icone-pdfTélécharger l'organigramme

IconContacter l'établissement

Lettre Adresse postale : Allée de la Clairière - 95630 Mériel
Fax E-mail : secretariat.lgv@hevea-asso.fr
Tel-fixe Tel : 01 34 48 15 37 (accueil)
Fax Fax : 01 34 21 51 15
Clock Secrétariat ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17h

IconHistorique de l’établissement

Historique de l’établissement :

Dans les années 1985, des parents d’enfants handicapés mentaux par suite d’autisme ou de troubles envahissants du développement, très inquiets de l’absence de structure adaptée pour adultes dans le département du Val d’Oise, se sont réunis avec des amis en association pour construire un Foyer de vie destiné à accueillir leurs enfants dès leur majorité.

  • 1986 : dépôt des statuts de l’Association « La Garenne du Val »
  • 1990 : mise à disposition d’un terrain par la municipalité de Mériel
  • 1991 : dépôt du projet du Foyer de Vie, au Conseil Général du Val d’Oise
  • 1993 : homologation par la Commission Régionale des Institutions Sociales et Médicales du projet du Foyer de Vie
  • 1995 : ouverture du Foyer de Vie “La Garenne du Val”, accueil de 27 personnes en hébergement et 4 en accueil de jour
  • 2005 : extension de 7 places en accueil de jour
  • 2009 : début travaux de réaménagement et d’extension du Foyer de Vie
  • 2010 : accueil en septembre de 12 personnes supplémentaires en hébergement
  • 01/01/2013 : Fusion absorption de l’Association « La Garenne du Val », l’APEI La Hêtraie et Vivre Parmi les Autres 95 et création de l’Association HEVEA Habiter Et Vivre Ensemble Autrement